Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "En un clic" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Gély-du-Fesc

Recherche

Agenda

Accueil >  Restez informés > AgendaPause-culture : Théophraste Renaudot médecin, un héros de roman

Pause-culture : Théophraste Renaudot médecin, un héros de roman

Le 13/12/2019

Intervenant : Nicole Buresi

On connaît aujourd’hui Théophraste Renaudot pour le prix littéraire qui porte son nom. Certains savent qu’il a également été le fondateur de la presse française, créateur de la Gazette en 1631. Mais on ignore souvent qu’il a été un médecin d’avant-garde, ancien étudiant à la faculté de Montpellier. « Théophraste Renaudot fut aussi un philanthrope qui mit ses compétencesmédicales et sa vie entière au service de tous, un organisateur hors pair à qui l’on doit une foule d’innocentes inventions, aujourd’hui fondamentales », explique l’intervenante Nicole Buresi. Il s’est pourtant heurté à de multiples difficultés pour les imposer.Dans son roman historique, « Le Testament secret de Théophraste », l’intervenante retrace les grandes étapes de sa vie. « Sans jamais trahir l’homme, je me suis attachée à faire vivre un héros romanesque dont le modèle mérite vraiment de sortir de l’oubli ». L’ouvrage évoque aussi la rivalité entre la faculté de Montpellier et celle de Paris au XVIIe siècle et rappelle que dans tous les domaines, les novateurs ont eu du mal à éclairer les hommes.

Nicole Buresi
Agrégée de lettres, Nicole Buresi a enseigné au Brésil puis à Montpellier, au lycée Jean Mermoz et un an à l’UPV. Aujourd’hui, elle partage sa vie entre cette ville, Paris, enfin Loudun, dans la Vienne où elle anime depuis cinq ans des ateliers d’écriture à la Médiathèque.

"Née au bord du Nil, j’ai traversé Milan et grandi à Paris. Après mes études de lettres, j’ai enseigné au Brésil et surtout à Montpellier.
Aujourd’hui, quand je ne suis pas dans mon cher Midi, je suis à Paris ou dans une petite ville de Vienne où j’anime des ateliers d’écriture.
Mes errances ont fait de la page blanche mon lieu le plus sûr et le plus intime. Si je n’écris pas, j’étouffe. Si j’écris je prends l’air. Je n’aime que ces voyages-là, dans ma géographie intérieure où le monde résonne comme il peut".

Les images jointes

Nicole Buresi. Conférence au Musée Renaudot de Loudun, le 15 mars 2019
 
Ce site utilise des cookies. Les cookies sont des fichiers enregistrés sur votre terminal lors de votre visite sur le site. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.
Préférences de confidentialité

Cookies obligatoires

Cookies analytiques

Politique de confidentialité